Carrelage : les normes PEI, UPEC, MOHS & R

Le carrelage « de premier choix » admet un maximum de cinq carreaux défectueux sur mille. Les normes en vigueur veulent que ce type de carrelage soit de la meilleure qualité possible. Selon l’endroit que l’on désire carreler, il est important de tenir compte des spécificités techniques du carrelage répondant à une des normes bien précises. Ainsi, un carrelage posé en extérieur doit pouvoir résister au gel et à l’humidité et un carrelage posé en salle de bain doit avoir des propriétés antidérapantes et une bonne résistance à l’infiltration de l’eau.

Les normes mises en place permettent de classer les revêtements selon leur résistance aux rayures, aux chocs, à l’usure ou encore à l’eau et produits chimiques.

La norme PEI

La norme PEI, Porcelain Enamel Institute, prend en compte l’usure liée au passage régulier dans une pièce, et ce dans le cadre d’un usage domestique. C’est une norme qui se divise en cinq groupes et qui s’applique généralement aux carreaux émaillés et n’est donc pas applicable sur du grès cérame ou de la pierre naturelle.

Groupe 1: passage très faible. S’applique aux salles de bains et aux chambres.
Groupe 2: passage faible : S’applique aux appartements, salles de bains et chambres.
Groupe 3: passage modéré : S’applique aux appartements et aux maisons individuelles.
Groupe 4: passage intense : S’applique aux maisons individuelles et aux bureaux.
Groupe 5: passage très intense : S’applique aux habitations et aux locaux publics.

La norme UPEC

La norme UPEC permet de classer les revêtements par rapport à leurs contraintes d’usage usuelles. Cette norme est un système de classification qui garantit si le carrelage est approprié ou non au local pour lequel il est destiné.

U = Indique l’usure due aux effets de la marche, du piétinement et des rayures. Cet indice varie de 2 à 4.

P = Poinçonnement. Indique l’usure due aux effets mécaniques tels que le déplacement du mobilier ou les chutes d’objets. Cet indice varie de 2 à 4.

E = Indique la présence d’eau et d’humidité sur le sol. Cet indice varie de 1 à 3.

C = Indique la résistance aux agents chimiques domestiques. Cet indice varie de 0 à 2.

Pour choisir un revêtement adapté et correspondant aux besoins recherchés, il suffit qu’il ai un classement UPEC égal ou supérieur à celui du local à considérer. Plus le classement UPEC est élevé, plus le comportement aux différents critères est bon.

La norme MOHS

La norme MOHS représente la résistance globale du carrelage.

1 à 3: le carrelage est rayable.
4 à 7: le carrelage est peu rayable.
8 à 10: le carrelage ne peut pas être rayé.

La norme R

La norme R désigne l’adhérence du carrelage, son risque de glissement. Cette norme est généralement utilisée pour le carrelage extérieur.

R9: l’adhérence du carrelage est faible. Il peut être posé sur une terrasse abritée.
R10: l’adhérence du carrelage est normale. Il peut être posé sur tout type de terrasse.
R11: l’adhérence du carrelage est élevée. Il peut être posé au bord d’une piscine, dans les pièces humides.

CGU | Mentions légales | Contact | © Copyright 2015 DevisCarreleur.fr